danse

Sasha Waltzb - Körper

Sasha Waltzb - Körper (2018)
Les spectateurs fidèles de l’Opéra de Lille se souviennent à coup sûr de ses mises en scène d’opéra, mais Sasha Waltz fut d’abord une chorégraphe intrépide. En 2000, avec Körper, première pièce qu’elle signait comme codirectrice de la Schaubühne Berlin, elle frappait un grand coup, prenant, si l’on peut dire, le corps à bras-le-corps.

Un projet conçu au sein du Musée juif de Berlin, qui exposait, auscultait, et offrait aux regards des corps affranchis des apparences standardisées, des conventions de la danse, des esthétiques de façade. Un corps sans concession “mis en relation avec l’architecture, la science et l’Histoire” dans une succession de tableaux tantôt graves tantôt gais, comiques, cruels, drolatiques. Résultat : plus de 25 000 spectateurs, et une pièce qui devait marquer l’histoire de la danse du jeune XXIe siècle. Repris en 2017, le spectacle se joue à nouveau à guichets fermés : les corps vieillissent peut-être, mais Körper, comme on pourra le constater, n’a pas pris une ride : “Pour moi, ce thème est toujours autant d’actualité, puisqu’il évoque les mutations génétiques, les monstres que l’on crée et la perte de l’individualité”, explique la chorégraphe.

Körper Compagnie Sasha Waltz & Guests Direction artistique et chorégraphie Sasha Waltz Musique Hans Peter Kuhn Décors Thomas Schenk, Heike Schuppelius, Sasha Waltz Costumes Bernd Skodzig Lumières Valentin Gallé, Martin Hauk Répétiteur Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola

Publié le 28/02/2018


Mots clés : danse classique